Expression politique

Vos élus s'expriment régulièrement pour émettre des idées, des avis sur l'actualité de la Ville ou du pays.

Expression politique du 16 novembre 2017

Groupe "Vive Tourcoing"

Visite présidentielle à Tourcoing
Mardi dernier, le Président de la République, Emmanuel Macron s’est rendu à Tourcoing. Nous avons eu l’honneur de l’accueillir au Centre Social de la Bourgogne afin d’échanger avec les habitants du quartier sur les transformations à venir dans le cadre de la Rénovation Urbaine. A cette occasion, je lui ai offert une sculpture en verre réalisée par les élèves du Lycée professionnel Le Corbusier. Le savoir-faire tourquennois a désormais sa place à l’Elysée !
Didier Droart

Groupe "Front National/Tourcoing"

Une visite pour rien !
Tourcoing, la Bourgogne, la plaine Image, Messieurs Macron et Darmanin ont fait le show dans notre Ville. Nous voudrions croire à ces promesses de lendemain qui chantent, mais nous savons que ce « relooking » de la politique de la ville sera tout aussi inefficace que les précédents. Malgré les beaux discours à partir de demain les choses iront comme d’habitude, au mieux dans un habitât rénové, mais combien de temps le restera-t-il ?
Tony Duthoy et Jean-Claude Guëll

Groupe "Pour Tourcoing"

Le Président à la Bourgogne ... et après ?
Le Président de la République est venu dans le quartier de la Bourgogne. C’est bien. Il reste que les habitants n’ont pas eu les réponses qu’ils attendent depuis 3 ans. La municipalité est toujours silencieuse sur ses vraies intentions et n’a même jamais présenté au Conseil Municipal ses projets. A part démolir, que veulent-ils vraiment faire ? Que cache ce silence forcené ? Même la visite du Président n’aura rien changé sur ce sujet.
Michel-François Delannoy

Groupe « les Centristes de Tourcoing »

Une visite Présidentielle pleine d’espoir 
La visite du Président de la République au Centre social de la Bourgogne pour relancer la politique de la ville est un motif de satisfaction. Elle montre l’attachement du Président aux habitants des quartiers en difficulté. Si le doublement des classes de CP en REP est déjà une réalité, nous attendons l’expérimentation de la police de sécurité du quotidien dans notre Ville. Seul bémol : nous regrettons que notre Groupe politique n’ait pas été invité à rencontrer le Président.
Frédéric Lefebvre et Martine Klein