Expression politique

Vos élus s'expriment régulièrement pour émettre des idées, des avis sur l'actualité de la Ville ou du pays.

Expression politique du 17 septembre 2020

Groupe "Le choix de Tourcoing"

Verdissons nos façades !
Nous poursuivons l’opération « Vert en Ville » qui permet aux Tourquennois depuis 2015 de végétaliser gratuitement leurs façades.
Cette opération permet d’améliorer notre cadre de vie en favorisant la biodiversité en milieu urbain et d’apporter de la verdure et de la couleur dans les rues.
Propriétaires ou locataires, si une belle façade arborée vous tente, alors n’hésitez pas à vous inscrire !

Jean-Baptiste Glorieux

Groupe "Ambition commune"

Le choix de Tourcoing ?

Doriane Bécue doit montrer très vite si elle a les mains libres, et si, le choix de Tourcoing est enfin une réalité. L’essentiel sera son projet et son mode de gouvernance : volonté de co-construire avec la population ? Quid des États Généraux annoncés ? Vraie priorité au développement durable ? Pas de "green-washing" ! Transparence et travail sincère avec l’opposition ? Nous jugerons sur les actes.
Aurélie Aitouche, Maxime Renard, Franck Talpaert

Groupe "Tourcoing Vert Demain"

Halte à la discrimination spaciale !

Vous nous racontez quotidiennement comment votre quartier est délaissé, ignoré, oublié. C’est une injustice absolue ! Nous sommes les élus de tous les habitants de Tourcoing, quel que soit le quartier où ils vivent. Alors, que notre nouvelle maire s’y intéresse ou non, nous continuerons à nous battre pour les services publics, les commerces, les espaces verts, les transports, la propreté et la sécurité dans tous les quartiers

Katy Vuylsteker et Jonathan Janssens

Groupe «Unis pour Tourcoing »

Les Tourquennois n’ont pas eu le choix !

Le nouveau maire a la confiance de Darmanin mais n’a pas la confiance des habitants dont l’expression est confisquée. La Démocratie n’est pas un jeu ! Aux dernières élections l’abstention a été record (75%) ! On nous avait pourtant promis un monde d’après COVID plus respectueux et plus proche des gens ? L’organisation de nouvelles élections était souhaitable et nécessaire pour redonner la parole aux électeurs. Les Tourquennois n’ont pas eu le choix

Rémi Meurin et Mélanie D’Hont