Les Géants Tourquennois

Saviez-vous que Tourcoing compte pas moins de 10 Géants officiels ? Créés par des associations de quartier ou groupes d'habitants, nos Géants Tourquennois ont chacun leur petite histoire... Découvrez-les avant leur grand défilé lors du prochain Week-end Géant !

Programme du Week-end Géant les 17&18 mars 2018 !

pierre-guethem

Pierre de Guethem
Taille : 5,5 m | Poids : 125 kg | Né en 1952

La petite histoire de Pierre de Guethem…
Pierre de Guethem (1659-1709) est un tourquennois qui s’est illustré en tant que violoniste et soldat notamment au service de Maximilien de Bavière auprès de qui il dérobe la bannière des Turcs au cours de la Bataille de Vienne, en 1683. Mais c’est surtout sa tentative d’enlèvement du dauphin de France qui fait de lui un héros local. En 1707, il tente d’enlever le fils de Louis XIV mais se trompe et enlève un courtisan à la place, Monsieur de Béringhem. Les égards qu’il porte à son prisonnier le rendent sympathique et Pierre de Guethem reste à Versailles où son franc-parler et son naturel face à l’étiquette de la cour sont appréciés. Il rentre ensuite à Tourcoing où il finit sa vie.
Aujourd’hui, on peut encore voir son acte de baptême aux Archives Municipales et la bannière dérobée au Turcs au Musée du Carillon.
Le Géant fit sa première sortie en 1952, puis attendit 4 ans pour être à nouveau à l’honneur, en clôturant le défilé des Grandes Fêtes de Tourcoing et du centenaire de l’Harmonie municipale. Il fut rénové en 1980 et en 2011 par la Confrérie du Carnaval de Tourcoing.

 

duc-havré
Le Duc d’Havré
Taille 4,8 m | Poids : 90 kg | Né en 2006

La petite histoire du Duc d’Havré…
Joseph - Anne - Auguste - Maximilien de Croy d'Havré (1744 – 1839) est le septième et dernier duc d’Havré. Il est un monarchiste convaincu en pleine Révolution l’obligeant à fuir la France pour Madrid. Une fois revenu en France, il est nommé Grand Croix de Saint Louis (la plus haute distinction militaire de cet ordre qui récompense les officiers les plus courageux). Cité par Chateaubriand, il représente l’attachement à l’ancien régime. Une fois la monarchie définitivement terminée, il se retire dans son château de Roeulx (près de Denain) où il vivra jusque 95 ans.
Le Géant du Duc d'Havré a été fabriqué avec les matériaux traditionnels. C’est un Géant porté avec une ossature en osier. Sa tenue est la même que celle de la confrérie. Le jaune d’Or, couleur du soleil représente la convivialité et la chaleur des gens du Nord. Le bleu est le symbole de l’alchimie, de la transformation des matières premières pour créer la bière. Enfin, le marron est la couleur de la terre, les racines, le terroir et une représentation de la région agricole.
Le Duc d’Havré a été parrainé par les géants Bela Rada (Orchies) et Raoul de Godewaersvelde (Lille).

 

claire-flocon
Claire du Flocon
Taille : 4,8 m | Née en 2013

La petite histoire de Claire du Flocon…
C'est l'association Les Floconneux qui a travaillé à sa conception afin de rendre hommage à une figure du quartier, Claire Olivier-Tiberghien, décédée en 1987.
Claire du Flocon, personnage emblématique du quartier née au début du XXe siècle, était une héritière des grandes familles du textile qui a pris du recul avec la destinée qui l’attendait. Artiste-peintre, femme engagée et militante qui avait notamment créé l’association « les Amis du Flocon » afin de venir en aide aux plus démunis, elle a su briser les codes de la bourgeoisie pour devenir une femme moderne et libre en avance sur son temps, qui s’est servie de sa notoriété pour servir des projets de solidarité et d’entraide.
La géante Claire du Flocon a été parrainée par le Duc d'Havré et Hortense, deux autres géants tourquennois, comme le veut la tradition. 

 

 

augustin-belempin
Augustin de Belempins et Chocoflash
Taille : 3,50 m | Poids : 40 kg | Né en 2013

La petite histoire d’Augustin…
Dans le Tourcoing d’avant guerre vivait Augustin. Ouvrier textile à l’usine Tiberghien, il était le fils des tenanciers de « La Champi », bistrot dîneur où venait se restaurer nombre de ses collègues de travail.
La passion d’Augustin ? Le jardinage. On le voyait souvent ramener ses récoltes de légumes en provenance de son jardin ouvrier sur le dos de son cheval, Chocoflash, ainsi nommé par les enfants des quartiers de Belencontre et des Phalempins.
Mais un jour, il découvrit dans son jardin une énorme citrouille. Et bientôt, ce fut d’énormes carottes et de gigantesques courgettes qui poussèrent dans sa parcelle. Par quel prodige ? Nul ne le sait ! Mais Augustin se rendit compte que lui-même se mettait à grandir, grandit, grandir…
Un jour, il disparut, laissant ses amis en proie au mystère. Alla-t-il à la rencontre d’autres géants pour comprendre le phénomène ?

 

 

clementine-virolois
Clémentine du Virolois 

La petite histoire de Clémentine du Virolois…
Au temps du Vieux Rolois, la vie était bien dure et les occasions de sourire fort rares. Les enfants, comme souvent, étaient jugés trop petits pour qu’on leur prête attention. Du coup, deux d’entre eux ont eu l’idée de fabriquer une géante de terre, pour que, par sa bouche, leurs voix soient enfin entendues.
Est-ce alors par magie ou parce que les habitants du Vieux Rolois en avaient tant besoin ? Nul ne le sait, mais la Géante s’anima et emporta tout le pays dans sa bonne humeur. On baptisa Clémentine cette éternelle jeune fille.
Elle fit la promesse de revenir à chaque fois que l’esprit de fraternité et de fête se ferait attendre. En retour, les habitants jurèrent que, de tout temps, ils l’accueilleraient avec joie, lui fabriqueraient de nouveaux vêtements à la mode et retrouveraient avec elle la joie de vivre tous ensemble. 

 

cuirassier
Le Cuirassier
Taille : 5,3 m | Poids : 160 kg | Né en 2014

La petite histoire du Cuirassier…
Le « Cuirassier », premier géant transfrontalier, représente un soldat français. Son nom fait également référence au nom coutumier du passage frontalier entre Tourcoing et Mouscron, dans le quartier de la Marlière.
Le géant le Cuirassier a été réalisé en 2013-2014 par le Groupe d'Animation Franco-Belge du Cuirassier (GAFBC) et les ateliers mouscronnois du Centre Staquet.
Il a été baptisé en octobre 2014 à Mouscron, en présence de son parrain mouscronnois, le géant Jul' du Tchun et de sa marraine tourquennoise Claire du Flocon.

 

Frère Jacques
Taille : 3,7 m | Poids : 80 kg | Né en 2007

La petite histoire de Frère Jacques…
Le Géant Frère Jacques est un géant de procession et de cortège. Il symbolise la ville de Tourcoing.
Frère Jacques symbolise la kermesse du quartier Saint-Jacques inaugurée en 1947. Le géant représente un moine qui vient faire la fête avec sa moule frites, tradition du Nord. On le reconnaît à son collier de coquilles, sa chope de bière à la main droite et sa portion de moules-frites dans la main gauche.
Frère Jacques a été parrainé par Epona de Villeneuve d’Ascq et le duc d’Havré.

 

jeanne
Jeanne
Taille : 3m | Née en 2009

La petite histoire de Jeanne…
Frère Jacques est accompagné de la géante Jeanne. Elle a vu le jour le 5 septembre 2009. 
Elle représente le cercle amical des jeunes de la kermesse Saint Jacques.

 

 

 

 

hortense
Hortense du Pont de Neuville
Taille : 3,3 m | Poids : 35 kg | Née en 2008

La petite histoire d’Hortense…
Hortense est née en octobre 2008 à Tourcoing. Les quartiers de Tourcoing ayant tour à tour leur géant, le Pont de Neuville par le biais de son association s‘est lancé dans la confection de sa géante. Hortense a pris forme grâce à la participation des membres de l’association Pont de Neuville, qui ont créé son visage, des habitants du quartier pur la charpente et des résidentes des Hortensias pour l’habillement. Baptisée Hortense, en hommage aux résidents des Hortensias, partenaires de l’association de quartier, elle représente une ouvrière du textile.
Haute de ses 3 mètres, elle est l’emblème du quartier du Pont de Neuville et défile lors des animations organisées aux alentours.

 

 

guillaume-mortagne
Guillaume de Mortagne
Taille : 4,3 m | Rénové en 2013 

La petite histoire de Guillaume de Mortagne…
Guillaume de Mortagne était un Seigneur de Dossemer, de Rumes, d'Audenaerde et de Tourcoing, fils d’Arnaud de Mortagne et Yolande de Coucy. Il racheta la seigneurie de Tourcoing en 1294 à Alix de Guines qui était endetté.
En 1294, Guillaume de Mortagne, Seigneur de Tourcoing accorde aux villageois un concordat, c’est-à-dire une charte qui consigne des privilèges libérant la ville du pouvoir parfois arbitraire du Seigneur. Dans le même temps, il accède à la demande des habitants en leur donnant son sceau seigneurial, apposé sur le tissu. Il assure la provenance et la qualité du textile vendu. Aujourd’hui, ce sceau et le blason de la ville de Tourcoing.
Le Géant Guillaume de Mortagne s'est refait une beauté en 2013, depuis, il participe à toutes les éditions du Week-end géant !

  

 

photo-de-famille