Nouveau visage pour la Bourgogne

Le quartier de la Bourgogne va être sensiblement transformé d’ici quelques mois. Le projet vise à désenclaver et à rééquilibrer ce quartier construit à la fin des années 50, complexe avec notamment de nombreuses voies en impasse. Explications.

Un projet emblématique

La Ville a souhaité inscrire la rénovation urbaine de ce quartier dans le cadre du Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine. L’inscription du quartier de la Bourgogne parmi les projets de rénovation d’intérêt national permet de mobiliser les moyens auprès des différents partenaires et financeurs (Agence Nationale de Rénovation Urbaine, Bailleurs (Vilogia et LMH), Métropole Européenne de Lille, Ville de Tourcoing, Région Hauts-de-France, EPARECA,...) pour transformer qualitativement ce quartier.

La Ville s’est fixé comme objectif l’ambition de sortir ce quartier des « radars de la politique de la Ville ». L’intervention physique devra contribuer à ouvrir le quartier, et le rendre plus attractif. Il s’agira de favoriser le développement de projets économiques, d’une offre de logements diversifiée et des services plus attractifs. Enfin, il sera nécessaire de rénover les logements et espaces publics pour en améliorer les performances environnementales, la qualité et la sécurité.

Ouverture de guillemets Afin d'améliorer significativement le quotidien des habitants du quartier de la Bourgogne, nous nous sommes lancés dans ce projet ambitieux de rénovation.
C'est un véritable choix politique.
Gérald Darmanin, Premier adjoint

Le projet en quelques mots

Situé au nord de la Ville, ce quartier est frontalier avec la Belgique et se caractérise par une densité urbaine importante et une forme urbaine singulière (une majorité de barres et tours dans des quartiers à dominantes de maisons individuelles). Plus de 7000 Tourquennois y résident dans 2700 logements. L'architecture du quartier de la Bourgogne, qui date des années 50 et qui répondait à un besoin et à une volonté de modernisation sociale de l’époque, est aujourd’hui désuète.

Changer l’image du quartier, le redynamiser et le désenclaver, rénover les équipements publics, construire une halle commerciale et de services au cœur du quartier, casser les longs linéaires d’immeubles qui mesurent parfois près de 200 mètres, proposer une offre de logements diversifiée, ramener de l’emploi sur la friche Lepoutre, révéler les qualités paysagères d’une cité jardin… tels sont les principaux objectifs du projet de rénovation de la Bourgogne.

Le programme 

Une offre résidentielle mixte et attractive, répondant aux besoins de tous :

  • 1225 logements à déconstruire
  • 670 logements à réhabiliter
  • 493 logements à résidentialiser
  • Un potentiel de 850 nouveaux logements à reconstruire

 

Une offre renouvelée d’équipements et de services :

  • Création d’équipements sportifs
  • Refonte des équipements scolaires et de petite enfance
  • Extension du centre social
  • Aménagement d’un centre d’affaires du quartier
  • Création d’une Maison des services et Maison du projet
  • Accueil d’un équipement culturel de rayonnement

De nouvelles offres d’emplois et le développement de l’activité économique

  • Création d’une halle commerciale et de services
  • Développement du Site Lepoutre et création de deux villages artisanaux

 

Des aménagements sécurisés ; des qualités paysagères du quartier préservées et renforcées

bourgogne-2
Ouverture de guillemets La municipalité souhaite que tous les ménages qui feront le choix de rester à Tourcoing puissent y demeurer. Les bailleurs mettent d'ailleurs tout en œuvre pour que les habitants puissent déménager de la manière la plus sereine.
François-Xavier Deffrennes, adjoint en charge des grands projets, de la rénovation urbaine.

Point d'actualité

Lors de deux réunions de son comité d’engagement fin 2018 et mi 2019, l’ANRU a validé les grandes orientations du projet et les principaux éléments de programme. Sur cette base, elle a fixé le montant de sa participation.

Le programme global à l’échelle des 15 ans représente un montant d’environ 440 M€ HT. Pour la partie proposée dans la convention de rénovation urbaine, le montant total est d’environ 384 M€ HT pour le volet territorial tourquennois. L’ANRU participera à hauteur de 103,1 M€. A titre d’information, la part de la Ville de Tourcoing est d’environ 28,5 M€. Ces montants de participation seront réduits par la mobilisation de financements de droit commun. Parmi les autres contributeurs, les bailleurs (Vilogia et LMH) financent à eux deux 154,5 M€ le projet de rénovation urbaine. La part de la Métropole Européenne de Lille est d’environ 72,3 M€. Elle sera réduite par la mobilisation de financements externes sur les aménagements économiques prévus sur le site Lepoutre. La Région Hauts de France participe au financement du projet à hauteur de 10 M€. Enfin, l’EPARECA finance 1,2 M€ sur fonds propres la réalisation de la halle commerciale et de services. Les autres financements seront apportés par des investisseurs.

 

La signature de la convention de rénovation urbaine doit intervenir pour la fin de l’année 2019.

 

Parallèlement, le projet de rénovation urbaine rentre dans une phase opérationnelle par l’engagement tout début 2020 des premières opérations de déconstruction (les deux bâtiments autour de la place de la Bourgogne – le bâtiment 5 LMH et le bâtiment Perrault 2 Vilogia), de la conception technique et architecturale de la halle commerciale et de services (pour une livraison possible au troisième trimestre 2021) et l’engagement des études de programmation du nouveau groupe scolaire et du centre social.

La maison du projet

Logo maison du projet

Ouverte depuis septembre 2018, la Maison du Projet est le lieu d’information et de concertation sur le projet de rénovation urbaine.

L’équipe d’animation de la Maison du Projet accueille les habitants lors de permanences d’information hebdomadaires.

Voici les nouveaux horaires depuis le 1er octobre 2019 :

  • Mercredi : 9h-12h / 14h-18h
  • Vendredi : 9h-12h
  • Un samedi par mois : 10h-13h

Les habitants peuvent y consulter les plans du quartier, ainsi qu’une exposition de panneaux explicatifs du projet.

La Maison du Projet accueille également des réunions de concertation et des groupes de travail.

Photo Maison du projet

Le relogement pas à pas

  • Après un entretien avec le bailleur, des propositions de relogement conformes aux souhaits des familles, à leurs ressources sont faites. 
  • Jusqu’à trois propositions de logement correspondant aux souhaits sont adressées. 
  • Le bailleur prend en charge les frais de relogement (déménagement, frais liés à l’ouverture des compteurs, caution…).
  • Le bailleur et la Ville assurent un accompagnement social adapté en accord avec les familles.

Le PNRU c'est quoi ?

Pour comprendre les enjeux et objectifs du PNRU (Programme National de Rénovation Urbaine), consultez la vidéo ci-dessous :

Vidéo présentation PRU

Un nouveau visage pour les quartiers : Vidéo de présentation du Programme de Rénovation Urbaine.

C’est où ?

 

Calendrier du projet

calendrier projet Bourgogne

Télécharger

Dossier de concertation - Projet de renouvellement urbain La Bourgogne - du 14 octobre au 15 novembre 2019

Format : pdf PDF Poids : 12,40 Mo

 

J'ai une idée, une question sur ce projet...