|
 

Le Jardin Botanique

A la découverte du jardin botanique

Venez découvrir le Jardin botanique de Tourcoing : un îlot de verdure en plein cœur de ville.

Depuis l’acquisition des terrains par la ville en 1919 jusqu’à l’inauguration des nouvelles serres pédagogiques en

2009, le Jardin botanique s’étoffe et s’embellit au fil des années, pour vous offrir un voyage sensoriel au milieu de 2500 plantes et fleurs...

Le Jardin botanique se décompose en 4 parties : le jardin historique, le jardin « Amérique du Nord », les « carrés » et les serres pédagogiques (serres chaudes et froides).

Plan du Jardin botanique :

 

Jardin BotaniqueLa petite histoire du Jardin botanique…

En 1851, Emile Leplat, fils d’un industriel du textile, quitte le collège de Tourcoing avec le désir de se perfectionner dans la langue anglaise. Il est accueilli à Dublin, en Irlande, par la famille Whelan.

Il se lie d’amitié avec la fille aînée Clara et économise chaque année pour revenir passer ses vacances à Dublin. Ayant pris l’engagement de se marier, la jeune Irlandaise et le jeune Tourquennois doivent non sans mal obtenir le consentement de leurs parents, mais leur union est finalement célébrée à Dublin en 1857.

Cette romantique histoire est intimement liée à celle du jardin botanique. Au fil de ses voyages, Emile Leplat n’est pas resté insensible au charme des parcs publics d’outre-Manche. Sa femme étant elle-même passionnée de botanique, le jardin de leur propriété évolue donc au gré du temps.

En 1906, l’ancien filateur de laines rédige son testament et propose à la Ville de Tourcoing d’acquérir sa propriété, 32 rue du Moulin Fagot, à condition qu’elle soit convertie en jardin public.

En mai 1917, trois mois après sa mort, le Conseil Municipal de Tourcoing accepte la proposition qui se concrétisera en 1919 par le rachat des terrains.

 

Le jardin historique (2e moitié du XIXe siècle)

Cette partie conserve la trame du jardin privé des époux Leplat composé :

  • d’un jardin à la française structuré en lignes orthogonales avec, à la croisée centrale, une fontaine et une pergola, supportant de magnifiques glycines blanches et bleues,
  • et d’un jardin à l’anglaise aux courbes sinueuses. Il est représentatif du courant éclectique en vogue à cette époque, également très présent dans l’architecture des maisons de maître tourquennoises.
 

Le jardin « Amérique du Nord » (2005)

Donnant sur la rue du Moulin Fagot, ce jardin est composé de deux « îlots botaniques » : Amérique du Nord-Est et Amérique du Nord-Ouest.

Les deux îlots surélevés sont séparés par une prairie symbolisant les grandes étendues du centre des États-Unis.

 

Les « Carrés » (2009)

En lieu et place des anciennes serres municipales de production de fleurs reconstruites en 2000 à côté du Parc de l’Yser, prennent place des jardins d’expositions autour de thématiques diverses : odeurs, fleurs et vivaces utilisées dans les massifs de la ville, plantes exotiques acclimatées, graminées ornementales... L’ensemble est étiqueté pour que vous puissiez y (re)découvrir les plantes à installer dans votre jardin ou dans vos jardinières.

Les CarrésSur les 1 000 m² de carrés pédagogiques, vous pourrez découvrir :

  • des bandes de terre destinées aux écoles et autres structures désireuses de créer un petit potager,
  • 4 carrés de présentation et mise en situation des plantes annuelles utilisées dans les massifs de la ville,
  • 3 carrés de jardins à thème : jardin naturel, jardin parfumé et jardin exotique,
  • 4 carrés pour expérimenter les différents gazons fleuris,
  • 1 carré destiné au compostage et à la préparation de purins et décoctions.

 

Les serres pédagogiques

Les 1200 m² de serres sont divisés en deux parties de part et d’autre du chemin piétonnier : les serres chaudes et les serres froides.

  • Les serres chaudes

La visite commence par la serre des plantes tropicales. Dans une ambiance chaude et humide, les plantes épiphytes (orchidées, tillandsias, …) s’épanouissent à côté d’autres plantes particulières et souvent intéressantes pour la vie quotidienne : médecine, cosmétique, alimentation….

Ensuite, une serre plus ombragée est occupée par les plantes à spores : fougères, mousses, psilotums et prêles.Juste à côté, les plantes succulentes poussent, à leur rythme, dans un paysage désertique. Elles sont parfaitement adaptées à la sécheresse comme les aloès.

  • Les serres froides

Dans la première serre froide, le parfum des agrumes se mélange avec celui des pélargoniums odorants aux effluves de citron, eucalyptus, cidre, eau de rose, citronnelle…

Quelques mètres plus loin, c’est le domaine des fuchsias, plantes préférant l’atmosphère plus ombragée des sous-bois. Dans la serre suivante, l’ambiance est beaucoup plus sèche et lumineuse, idéale pour les cactus.

Juste à côté, une tourbière a été reconstituée pour accueillir les plantes carnivores qui s’épanouissent dans des sols pauvres, acides et gorgés d’eau.

La dernière serre est réservée aux travaux pratiques d’horticulture réalisés toute l’année par les élèves des écoles maternelles et primaires.

 
> Horaires d’ouverture du Jardin botanique

Du 15 mars au 14 octobre :
en semaine de 8h à 20h
le samedi de 9h à 20h
le dimanche et jours fériés de 10h à 19h
Du 15 octobre au 14 octobre :
en semaine de 8h à 17h
le samedi de 9h à 17h
le dimanche et jours fériés de 10h à 17h
> Horaires d’ouverture des serres pédagogiques

Les serres pédagogiques sont uniquement accessibles sur rendez-vous.
En semaine : réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme au 03 20 26 89 03.
Le dimanche : ouverture de 14h à 18h du 1er avril au 15 octobre (sauf juillet - août).
Les visites sont guidées et gratuites.

> Pour toutes demandes de renseignement complémentaire :
Direction des Parcs et Jardins et des Espaces Extérieurs
Tél : 03.59.63.44.49
Fax : 03.59.63.44.41

 
 

Coordonnées

Mairie de Tourcoing
10 Place Victor Hassebroucq
59200 Tourcoing

Horaires d'ouverture
du lundi au vendredi : 08:00 – 17:30
fermé le samedi et le dimanche

Nous contacter

mailPar mail

Par téléphone : 03 20 23 37 00

Plan de ville